Skip to main content
Category

Projets en cours

Espace détente “Le 7“

Espace détente “Le 7“

Aider à la rénovation du 7e étage de l'hôpital de la Conception pour le transformer en véritable lieu de vie pour le personnel médical !

Après la crise sanitaire que nous avons vécue, les soignants ont plus que jamais besoin que l’on mette à leur disposition des espaces dédiés au bien-être et au repos.
Ces parenthèses de détente sont essentielles dans la journée d’un professionnel de la communauté médicale et pharmaceutique. Ce sont autant d’occasions de fédérer les équipes et de partager ses expériences professionnelles. Ouvert aux personnels soignants internes et seniors, il garantira la cohésion, l’enrichissement mutuel des équipes et le bien-être au travail.

Aussi, il a été décidé de rénover le 7è étage de l’Hôpital de la Conception afin de créer un lieu adapté à ces attentes. Ce site prend place dans un bâtiment historique et hautement symbolique pour Marseille et les générations de soignants qui se sont succédé à l’Hôpital.
L’état actuel des locaux concernés nécessite une rénovation lourde.

Trois espaces seront aménagés:

  • Espace bien-être Zen (95m2) – tapis de yoga, tatamis, 2 cocons de sieste, espace massage, espace lecture
  • Espace Dynamique et Créatif (95m2) – Estrade bois, miroir et barre de danse, tapis de course, rameur…
  • Espace Convivial (95m2 dont 50m2 de véranda – Espace cuisine, grandes tables de repas, canapés et billard/babyfoot
  • Terrasse aménagée (150m2)

Enfin, une terrasse aménagée viendra compléter cet ensemble.
Ce nouvel étendard de l’Hôpital de la Conception contribuera indéniablement à son attractivité pour les personnels actuels ou pour les nouveaux talents. Grâce à vos dons, vous permettrez d’offrir l’espace le plus chaleureux possible aux équipes de l’Hôpital de la Conception, qui œuvrent au quotidien pour les patients ! Alors, par avance, merci pour eux!

Localisation

  • Hôpital de la Conception

Mécénat recherché

Budget engagé

380 000€

Coût des travaux et de l’aménagement dont subventions de la Fondation des Hôpitaux

Délai prévisionnel

2023

Partenaires

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

PAT

Radio EMA

Radio de l’Espace Méditerranéen de l’Adolescence !

Cette webradio propose différents formats radiophoniques ayant pour chacun une visée thérapeutique. Les adolescents souffrant de harcèlement, d’anorexie ou d’anxiété sociale viennent s’y exprimer, s’y révéler, prendre confiance en eux et revaloriser l’estime d’eux-mêmes.

En 2012, sous l’impulsion du ProfesseurMarcel Rufo, l’Espace Méditerranéen de l’Adolescence (EMA) a vu le jour au sein de l’Hôpital Salvator (AP-HM) à Marseille. Cet hôpital dans l’hôpital accueille des adolescents de 12 à 18 ans, en souffrance psychique, autour d’une prise en charge innovante et audacieuse. L’EMA s’articule autour de trois axes principaux : le soin, l’éducation et la culture. L’offre de soin est assurée par une équipe pluridisciplinaire de médecins, psychologues, infirmiers, diététiciens, psychomotriciens.

Le Professeur Marcel Rufo a mis en place ce qu’il a nommé les Soins Culturels, rassemblant de nombreux outils culturels mis à la disposition des adolescents sur un plateau de 800m2. Véritable jonction entre le soin et la culture, ces dispositifs complètent la prise en charge médicale, permettent aux adolescents de s’ouvrir à de nouvelles perspectives de vie et d’entrevoir de nouveaux horizons. Ils comprennent une salle de danse, une salle de sport, des arts plastiques, une médiathèque, une salle de musique, une salle de projection et un studio radio.

Radio EMA, qui vient de fêter ses 10 ans, prend la forme d’un studio radio entièrement équipé professionnellement, implanté au cœur de l’hôpital, mais dont la diffusion est exclusivement web. Cette webradio propose différents formats radiophoniques ayant pour chacun une visée thérapeutique. Les adolescents souffrant de harcèlement, d’anorexie ou d’anxiété sociale viennent s’y exprimer, s’y révéler, prendre confiance en eux et revaloriser l’estime d’eux-mêmes.

Pourquoi donner ?

  • Par vos dons, vous aiderez à garantir la continuité de cette radio qui fait tant de bien à nos petits patients, à investir dans du matériel pour créer et développer de nouveaux formats, à penser de nouveaux projets de grande ampleur avec et pour les adolescents et pouvoir se doter d’outils digitaux toujours plus perfomants, pour toujours plus de visibilité !

Localisation

  • Hôpital Salvator

Mécénat recherché

Budget engagé

20 000€

Coût prévisionnel estimatif englobant l’achat de matériel, l’évolution des supports digitaux et la réalisation d’événements à destination des adolescents.

Délai prévisionnel

Toute l'année

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

PAT

Accélérateur IRM

Accélérateur IRM

Aider le service à se doter d'un nouvel équipement afin d’offrir la meilleure prise en charge possible aux enfants et aux adultes en matière de lutte contre le cancer

L’AP-HM est le centre de référence régional de prise en charge des enfants atteints de cancers et fait référence au niveau national et européen dans la lutte contre le cancer.

La recherche et la prise en charge du cancer ont connu des progrès considérables ces derniers années. La radiothérapie constitue l’un des piliers thérapeutiques et permet d’augmenter très significativement les chances de combattre la maladie à long terme. Si son efficacité est importante, son utilisation s’accompagne souvent de séquelles qui peuvent altérer significativement la qualité de vie des patients après leur guérison.

Pour éviter cela, une véritable révolution technologique existe. Grâce au rayonnement ionisant nécessaire, une machine rend possible le traitement de certains cancers jusque-là inaccessibles et offre une meilleure efficacité de traitement de certaines tumeurs.

Quels bénéfices ?

  • Proposer des traitements plus efficaces avec moins de séquelles pour un retour à la vie des enfants, des jeunes adultes et des adultes dans de meilleures conditions.
  • Proposer une radiothérapie adaptative et personnalisée à chaque séance pour chaque malade.

Localisation

  • Radiothérapie – Hôpital de la Timone

Objectifs

Pourquoi soutenir ce projet ?

  • Le service souhaite dans un avenir proche se doter de ce nouvel équipement afin d’offrir la meilleure prise en charge possible aux enfants et aux adultes qu’il accueille. Pour cela, il a besoin du soutien financier de mécènes et de donateurs, grands comme petits, car chaque don aide à faire reculer le cancer.
  • Cette machine combine un accélérateur de particules et une IRM de haut niveau de résolution pour proposer des traitements personnalisés à la séance, des traitements beaucoup plus courts et de nouvelles indications de traitement pour certaines pathologies encore aujourd’hui inaccessibles à la radiothérapie. Ainsi cet accélérateur-IRM ouvre des perspectives très innovantes de recherche contre le cancer.

Mécénat recherché

Budget engagé

10 000 000€

Coût prévisionnel estimatif – 8 000 000 pour l’acquisition de la machine et 2 000 000 pour la réalisation des travaux

Délai prévisionnel

1er trim. 2022
1er sem. 2023

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

PAT

Maison des femmes AP-HM – Marseille-Provence

Ouverture de la

Maison des femmes AP-HM

Marseille-Provence

L’ambition de la Maison des Femmes Marseille Provence est de dupliquer, dans la 2e ville de France, le modèle innovant et performant de la Maison des Femmes de Saint-Denis.

La Maison des Femmes Marseille – Provence (MdF MP) a ouvert ses portes en janvier 2022 dans la 2ème plus grande ville et 3ème unité urbaine de France. Elle propose quatre parcours de soins :

  • la prise en charge des femmes victimes de violences conjugales, sexuelles et sexistes
  • la planification familiale avec un accès à l’IVG médicamenteuse
  • la prise en charge des mutilations sexuelles
  • l’accompagnement des femmes enceintes vulnérables

Ce projet innovant vise à améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences par une équipe hospitalière pluridisciplinaire et doit faciliter l’organisation de leur parcours médico-psychosocial, en permettant un travail en réseau de tous les acteurs investis dans ce domaine.

La Maison des Femmes AP-HM – Marseille Provence a également pour ambition d’être une structure ressource pour les professionnels de santé avec un rayonnement régional en développant une dimension universitaire d’enseignement, de recherche, de formation et d’animation dans le champ de la prise en charge des femmes victimes de violences, sous l’égide du Pr Florence Bretelle, PU-PH de l’AP-HM et d’Aix Marseille Université.

Aujourd’hui, la Maison des Femmes est située dans des locaux provisoires à l’hôpital de Conception. Elle emménagera dans ses locaux définitifs rue Saint-Pierre, mis à disposition par le Département, après réalisation de travaux.


La Maison des Femmes sera et permettra : 

  • Un lieu ressource pour accueillir, prévenir, porter assistance, soigner et orienter, qui place la femme au centre du dispositif
  • Un guichet unique permettant de coordonner les principaux volets de leur prise en charge : médicale et psychique, sociale et juridique
  • Une prise en charge spécialisée, dans un cadre hospitalier, articulée avec une prise en charge de proximité, impliquant les professionnels de premier recours.

Bénéficiaires

  • Femmes vulnérables
  • Victimes de violences, ainsi qu’à leurs enfants

Localisation

  • Hôpital de la Conception

Objectifs

En soutenant ce projet, vous :

  • Contribuer au changement
  • Apporter une réponse à une problématique sociétale
  • Être une entreprise citoyenne engagée sur son territoire
  • Rejoindre un collectif d’entreprises engagées et animées par des valeurs humaines communes

Pour les entreprises :

  • Associer le nom de l’entreprise à une institution reconnue
  • Valoriser la notoriété et l’image de marque de l’entreprise et ses savoir-faire
  • Fédérer ses collaborateurs auteur de valeurs humanistes

Mécénat recherché

Budget engagé

600-800 000€

Coût prévisionnel estimatif des travaux de réhabilitation des locaux définitifs situés rue Saint-Pierre.

Délai prévisionnel

1er trim. 2022
1er sem. 2023

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

PAT

Mise au point d’un support d’information dématérialisé dans le parcours de soin des patients de chirurgie thoracique

Mise au point d’un support d’information dématérialisé dans le parcours de soin des patients de chirurgie thoracique

Le support dématérialisé visé serait un site-web rattaché à l’AP-HM, contenant des supports vidéo-pédagogiques destinée à l’information des patients.

Les articles R.4127-35 et L1111-2 du code de la santé publique et les recommandations HAS 2002 définissent les modalités et obligations d’information du patient par le médecin qui le prend en charge.

Classiquement, cette information est prodiguée verbalement, lors d’une consultation médicale, ou au cours d’une hospitalisation, et l’usage des suppléments d’information (notamment écrits type brochure/notice informative) sont recommandés.

A ce jour, il existe une augmentation de la diffusion de contenus numériques au sein de la population, pouvant potentiellement avoir un intérêt en pratique médicale. En effet il est également possible d’apporter aux patients un complément d’information médicale, à visée informative et pédagogique, à l’aide de support numérique (vidéos pédagogiques / applications / site web).

Ces supports numériques permettent de diffuser une information de manière répétée au patient, à la demande de celui-ci à la fois en intra et extra-hospitalier, et d’utiliser des contenus pédagogiques et dynamiques multiples (explication des pathologiques, informations techniques sur les protocoles de soins, exercices de kinésithérapie, réhabilitation accélérée etc…).

Plusieurs études menées en anesthésie et chirurgie ont mis en évidence une amélioration de l’information des patients, et de leur satisfaction relativement à leur prise en charge, à l’aide de ces dispositifs numériques. Ces supports sont plus efficaces que l’information verbale seule, ou associée à un support écrit.

Dans le service de Chirurgie Thoracique de l’Hôpital Nord de Marseille, l’information médicale délivrée aux patients opérés se fait actuellement surtout au cours des consultations préopératoires et est essentiellement verbale.

Le support dématérialisé visé serait un site-web rattaché à l’AP-HM, contenant des supports vidéo-pédagogiques destinée à l’information des patients.

L’accès à ce type de support serait facilité au cours de l’hospitalisation des patients par mise à disposition de tablettes permettant de consulter les contenus numériques vidéo-pédagogiques.

Bénéficiaires

  • Les bénéficiaires de ce projet seraient les patients pris en charge dans le service de chirurgie thoracique, qui bénéficient toujours (sauf urgence) d’une information médicale pré- et péri-opératoire.Cela représentait 1428 séjours hospitaliers (1601 RUM) en 2019.

Localisation

  • Hôpital Nord – Service de Chirurgie Thoracique et des Maladies de l’œsophage – Bâtiment Etoile – 1er étage

Objectifs

L’objectif de ce projet est de mettre en place un support d’information dématérialisé dédié dans le parcours de soin des patients de chirurgie thoracique. Comparativement aux modalités d’information médicale actuelles, ce type de support aurait les intérêts suivants :

  1. Amélioration de la qualité de l’information prodiguée au patient (contenu et durabilité)
  2. Accessibilité de l’information pour le patient en intra-hospitalier et extra-hospitalier, à la demande
  3. Diffusion d’informations techniques de manière plus visuelle que par voie verbale seule (protocoles de soins, exercices de kinésithérapie, schémas anatomiques, RAAC…)
  4. Personnalisation du contenu en fonction de la pathologie du patient, qui s’intègre dans la médecine personnalisée et le parcours de soin du patient
  5. Démarche écologique par le biais de la dématérialisation

Les indicateurs d’évaluation sont multiples, mais comprennent principalement :

  1. La qualité de l’information mémorisée par le patient (évaluable par le biais de questionnaires ou auto-questionnaires).
  2. La satisfaction du patient concernant sa prise en charge / son information / son parcours de soins
  3. Des indicateurs cliniques (durée de séjour hospitalier, complications périopératoires, compliance au parcours de réhabilitation accéléré RAAC…). Ces éléments sont déjà inscrits dans les bases de données institutionnelles et nationales.

Toutes ces évaluations peuvent être réalisées par étude avant/après, étude cas-témoins, ou par essai contrôlé randomisé.

Mécénat recherché

Budget engagé

3 000,00€

Délai prévisionnel

1er semestre 2022

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

PAT

KID‘CALM : le dipspositif pour éviter les anesthésies des enfants en radiothérapie

Kid’Calm :

dispositif pour éviter les anesthésies

des enfants en radiothérapie

Capter l’attention de l’enfant, faire en sorte qu’il reste calme et immobile pendant les séances d’irradiation est une préoccupation permanente de l’équipe.

Le dispositif «KID’Calm» pour éviter les anesthésies des enfants en radiothérapie.

Capter l’attention de l’enfant, faire en sorte qu’il reste calme et immobile pendant les séances d’irradiation est une préoccupation permanente de l’équipe​. 

Tous les moyens sont bons pour éviter l’anesthésie générale même si celle-ci est pratiquée en prenant toutes les précautions requises.

Ce dispositif de projection de dessins animés rassure l’enfant, améliore son confort et son adhésion au traitement.

Un vidéo projecteur fixé sur un socle extractible, placé derrière la tête de l’enfant, est relayé au poste informatique des manipulateurs d’électroradiologie médicale, situé dans la salle voisine. Un écran rabattable est fixé sur la machine, au-dessus de la tête de l’enfant en position allongée.

KID’Calm laisse entrevoir l’évitement des anesthésies générales itératives pour les plus petits chez qui l’effet hypnotique des dessins animés a déjà opéré.

Le financement concerne du matériel et des fournitures pour l’aménagement du Kid’Calm.

Bénéficiaires

Les enfants seront les premiers concernés par ce dispositif, mais celui-ci peut s’étendre à d’autres bénéficiers (adultes claustrophobes …). Environ 500 séances par an.

Localisation

  • Hôpital Nord
  • Institut de radiothérapie Stéréotaxique – Pavillon Etoile

Objectifs

Hyper spécialisée, la radiothérapie pédiatrique demande un investissement technique, organisationnel et humain spécifique.

La radiothérapie comporte des séances quotidiennes, étalées sur plusieurs semaines et nécessite un repositionnement parfait du patient chaque jour.

Chez l’enfant, le respect de cette contrainte d’immobilité associée à la contrainte du matériel de repositionnement, n’en est que plus difficile.

KID’Calm améliore l’acceptabilité du traitement, du matériel, augmente le confort de l’enfant et son adhésion au traitement. Il conduit à une diminution de sa peur face à un milieu de haute technicité.

Mécénat recherché

Budget engagé

2 000,00€

Délai prévisionnel

1er trimestre 2022

Contact

Virginie Negri
06 31 35 41 49
virginie.negri@phoceo.com

Yohann Mariani
06 14 96 25 06
yohann.mariani@phoceo.com

Référence

QVT